Des Lectures

EMMANUELLE GODEC PRIGENT, LE PRINTEMPS DES CABOSSÉS

L’océan encore… le calme d’un petit village portuaire… Les embruns, l’air iodé…

La Bretagne, Côtes-d’Armor.
Au petit port de Mousquer, Bob jette l’encre.
Vieux navigateur solitaire, il nouera des contacts avec des habitants du village.
Pablo, son père, et sa mémé Simone, Charlotte et Madame Menez.
Chacun porte son passé, son fardeau.
Un passé… impossible à oublier.
Les souvenirs remontent toujours à la surface.

L’air du large… les embruns… l’océan.

J’ai eu de belles retrouvailles avec les mots d’Emmanuelle Godec Prigent, en Bretagne. Son écriture est toujours aussi captivante, addictive. La fin du roman arrive mais on veut rester avec Bob, Pablo et Charlotte, on veut rester en Côtes-d’Armor ou partir en mer avec Bob.
Comme dans Et d’avoir su m’étendre, j’ai aimé les secrets de famille, l’autre histoire d’un des personnages secondaires.
Une fois encore, ce roman a résonné avec mon propre vécu… émotions, souvenirs et quelques larmes. Et l’espoir.

Je remercie très chaleureusement Emmanuelle pour l’envoi de son livre.

Le printemps des cabossés, Emmanuelle Godec Prigent
Auto-édition, 2021
ISBN numérique : 978-2-9580904-1-8

3 réflexions au sujet de “EMMANUELLE GODEC PRIGENT, LE PRINTEMPS DES CABOSSÉS”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s