Des Lectures, Les saisons, les années...

ÉTÉ 2021, MES LECTURES

Mon été fut pauvre en nombre de lectures, mais j’ai redécouvert l’écriture de Guy de Maupassant et, c’est le plus important.

En quelques chiffres
4 livres lus : 3 femmes et 1 homme.
1 abandon.
7 livres achetés ou reçus en cadeau.

Merveille
Une vie, Guy de Maupassant

Des agréables
Dans la bulle de Brune, Bruna Vieira et Lu Cafaggi
Un manoir en Cornouailles, Eve Chase

Désillusions
J’ai réussi à rester en vie, Joyce Carol Oates

Abandon
Instincts, Sarah Marquis

Achats et cadeaux
Nos premiers jours, Jane Smiley
Cotton County, Eleanor Henderson
Dernier jour d’un condamné, Victor Hugo
La couleur des sentiments, Kathryn Stockett
Nord et Sud, Elizabeth Gaskell
Anne de Redmond, Lucy Maud Montgomery
Souvenirs de Marnie, Joan G. Robinson

J’ai voyagé…
aux États-Unis, au Brésil, en Cornouailles, en Normandie et un peu en Australie.

Et vous, votre été littéraire vous a-t-il offert de belles rencontres ?

8 réflexions au sujet de “ÉTÉ 2021, MES LECTURES”

    1. Je vous/t’ en souhaite une très belle lecture !
      Mes références sur les écrivains Intemporels sont peu nombreuses, mais là, Guy de Maupassant m’a énormément touchée. Contrairement à son Bel-Ami, que je n’avais pas du tout aimé…

      J’aime

  1. Bonjour Eléonore ! Moi aussi je ralentis mon rythme de lectures en été, mais j’ai lu tout de même quelques recueils de poésie contemporains, intéressants. Et puis « la pluie d’été » de Duras, qui est très typique de Duras, on reconnaît tout de suite son style 🙂 Bel automne à toi !

    Aimé par 1 personne

    1. La lecture est importante mais pas essentielle. Vivre est essentiel : marcher, côtoyer ses semblables…
      La lecture est trop passée au premier plan chez moi. Bref.
      Ah oui ! Duras, je souhaitais la lire cet été, également…
      Merci Marie-Anne.
      Très bel automne à toi !

      Aimé par 1 personne

  2. Bonjour ! Mon été littéraire a été très « culture historique » on va dire : en France à l’époque de la Restauration, de l’Empire et de la monarchie de Juillet (le Comte de Monte Cristo d’Alexandre Dumas et L’Eté des quatre rois de Camille Pascal), et puis aux Etats-Unis avec Mille Femmes Blanches de Jim Fergus. Ce n’était pas des lectures très légères comme j’aime d’habitude en été, mais j’ai appris plein de choses et ça m’a donné envie d’en savoir encore plus. Bel automne littéraire à présent !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s