Des Lectures

Une vie, Guy de Maupassant

À l’âge de dix-sept ans, je rencontrai Guy de Maupassant – l’avais-je déjà rencontré au Collège ? Je ne sais plus. Toujours est-il que mon souvenir le plus marquant reste celui du lycée avec son Bel-ami. Malheureusement, ce fut un échec – comme pour Madame Bovary cette même année – le personnage principal, Georges Duroy, est tellement détestable, tellement éloigné de mes valeurs, de ma vision du monde, qu’il m’avait été impossible de terminer le roman. Ce fut ma première et dernière fois avec Guy de Maupassant. Enfin… jusqu’à la semaine dernière quand j’ai lu Une vie.

Une vie, celle de Jeanne.
Ses espoirs, ses rêves…
Ses désillusions, ses souffrances.
Il y a l’amour, celui des premiers émois, les joies du mariage, mais aussi l’adultère.
Il y a l’amour maternel.
Une vie… au XIXe
Une vie à la campagne,
en Normandie.
Il y a la mer.
Jeanne, sans la mer,
elle manque d’air.

C’est triste, révoltant.
Mais, c’est aussi touchant et beau
sous la plume de Maupassant.

Il y a bien plus que tout cela
Il faut lire ce Classique pour le découvrir.

Une vie, Guy de Maupassant
Le livre de poche, 2008
ISBN. 9782253004240

un Classique champêtre

Lu aussi pour #lauteurdumois, un défi organisé par Riz-Deux-ZzZ sur Livraddict.

8 réflexions au sujet de “Une vie, Guy de Maupassant”

  1. J’aime toujours autant tes mots, et j’avais beaucoup aimé Une vie. Par contre, nous divergeons sur Bel-Ami, qui m’avait passionnée au lycée. Pourtant, le protagoniste est tout aussi éloigné de moi que de toi, je pense! 😊 Peut-être qu’une relecture te permettrait de l’apprécier?

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup M.
      Une vie est un très beau. D’ailleurs j’ai bien envie de me procurer l’édition Folio pour la préface et les commentaires.
      Euh… non. Tant pis, mais je ne souhaite pas relire Bel-ami. Trop de mauvais souvenirs.

      Aimé par 1 personne

    1. Merci Marie-Anne.
      C’est le moins qu’on puisse dire concernant Duroy !
      Je sais que je n’ai qu’un personnage, mais… ce fut trop pour moi. J’étais un peu comme Jeanne à l’époque… alors forcément, j’ai détesté Bel-ami…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s