Une semaine après l'autre

Semaines vingt-huit et vingt-neuf. Juillet 2020.

Encore une fois, j’ai laissé filer le temps… le mois de juillet touche bientôt à sa fin et l’été semblera un lointain souvenir. En attendant, retour sur mes deux précédentes semaines.

Semaine vingt-huit, du six au douze juillet.
Lassée de voir tous ces livres s’accumuler, j’ai eu envie d’en lire un tout petit, ainsi le mardi 7, je refermais Ernestine ou la naissance de l’amour de Stendhal. En parallèle, je poursuivais Douleur de Zeruya Shalev, Mansfield Park de Jane Austen et Sur la route de Madison de Robert James Waller ; ce dernier, je le finissais également mardi. Malheureusement, je mis de côté ma relecture du récit de voyage de Marie-Edith Laval, Comme une feuille de thé à Shikoku et j’eus quelques journées sans livres.

Semaine vingt-neuf, du treize au dix-neuf juillet.
Toujours motivée, grâce entre autres aux Marathons de lecture de Marjorie, j’ai fini Douleur (Zeruya Shalev) le mardi 14 juillet, une lecture perturbante qu’il m’a fallu digérer ; je passais les jours d’après sans lire. Mais, remotivée, j’ai lu d’une traite le petit livre Pèlerin du désert de Théodore Monod, le samedi 18. Petit ouvrage regroupant des extraits de Le chercheur d’absolu. Rendue curieuse par cet homme qui avait « croisé ma route » dans les années 1990 sans que je ne lui prête attention, cette fois j’allais plus loin, en écoutant Théodore Monod (1902-2000), la vie en respect épisode de l’émission Une vie, une œuvre de Françoise Estèbe sur France Culture. Quel homme ! Impressionnant.

Sur cette belle note, s’achevaient mes deux semaines.

Impatiente de partager avec vous celle qui est en cours !
En attendant, je vous souhaite d’agréables journées !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s