À mes heurs retrouvés (blog d'avant), Côté lecture

… Automnales, lectures 2019

Un silence
Une absence
Éloignée du fil
Loin, très loin
Aucun signe
Et soudain…

Revenir à pas de loup
Partager à nouveau
Partager mes coups de cœur
Mes lectures d’automne

Mes vies de chats (Jean-Noël Blanc)
L’écrivain nous conte ses rencontres et son quotidien avec ses félins. Amour inconditionnel. Prêt à tout pour eux… Tendre récit. Touchant.

La personne en fin de vie : essai philosophique sur l’accompagnement et les soins palliatifs (Jean-Paul Sauzet)
Un brin technique, en même temps, je l’ai emprunté dans une bibliothèque universitaire… Mais, le questionnement (philosophique) est omniprésent. Toutefois, il me manquait des notions pour mieux aborder cet ouvrage. Il offre de multiples références, philosophiques ou non.

Le cercle des poètes disparus (Nancy Horowitz Kleinbaum)
LE livre du célèbre film réalisé par Peter Weir, avec l’inoubliable professeur Mr Keating, interprété par Robin Williams.
Quel bonheur de retrouver les élèves de Welton ! Je ne me souvenais plus de toutes les références poétiques… Un bon roman de saison.
Livre choisi par Émilie, mon binôme pour le défi Au fil des saisons et des pages.

Une promesse (Sorj Chalandon)
Mon deuxième roman de cet écrivain. La plume est toujours… étonnamment belle. D’une poésie… Mais, cette fois, l’histoire m’a moins émue. Ma lecture fut plus « intellectuelle ».
Un livre ayant le prix Médicis (l’une des consignes du défi Au fil des saisons et des pages).

Ada (Barbara Baldi)
Une bande-dessinée sombrement émouvante. Dureté de la vie d’il y a un siècle… Ada verra-t-elle son quotidien illuminé ?
Les dessins de Barbara Baldi sont magnifiques et les couleurs sont fidèles à l’atmosphère du scénario.
Recommandée par G., l’un de mes bibliothécaires préférés, je le remercie.

Pour qu’un ciel flamboie (Véronique de Fombelle)
Témoignage de l’autrice sur le deuil de son mari, vingt ans après. Tendre et poignant à la fois. Si la vie continue, il est difficile de remonter à la surface après une telle épreuve. Comment vivre sans l’être aimé ? Véronique de Fombelle y répond, mais je n’oublie pas que chacun de nous en a/aura des différentes…

Murmures à la jeunesse (Christiane Taubira)
L’une de mes trouvailles à l’Armée du Salut.
Après avoir entendu l’ancienne ministre, maintes et maintes fois, j’ai pu, enfin, me délecter de ses mots. Quelle plume puissante ! Quel respect pour ses lectrices et lecteurs.

Sais-tu pourquoi je saute ? (Naoki Higashida)
Mieux comprendre et/ou découvrir l’autisme grâce aux questions posées à Naoki, enfant autiste de treize ans. Que d’amour ! Car il en faut, je trouve, pour expliquer sans énervement aux personnes « normales » quelle position elles doivent tenir face aux autistes. Naoki Higashida nous ouvre les portes de son monde… intérieur. Je me sens tellement proche de lui, que j’en oublie notre différence… Peut-être que la patience et l’amour sont les clés de l’accueil de l’autre…?
Paru en 2014 : consigne validée pour le défi Au fil des saisons et des pages

L’œil le plus bleu (Toni Morrison)
Mon deuxième livre de cette autrice. Cadeau pour mon anniversaire. Impatiente de lire cette histoire, puisque si Pecola rêve d’avoir les yeux bleus, de mon côté, adolescente – période où j’ai découvert le gospel –, je rêvais d’avoir la peau noire… Si j’ai retrouvé la plume poétique et brutale de Toni Morrison, j’ai quelques fois été perdue… Heureusement que la chronique de Textualité a éclairé. Cela ne m’empêchera pas de lire un autre roman de cette autrice !
À l’ouest de la France (écrivain) : consigne validée pour le défi Au fil des saisons et des pages.

Et votre automne fut-il rempli de coups de cœur ?