À mes heurs retrouvés (blog d'avant), Côté lecture

Fleuve profond, sombre rivière. Marguerite Yourcenar.

Si les voix manquent ; les maux, les émotions sont là. Des mots qui résonnent des siècles plus tard… Tristement beau.
Peu à dire… Il faut le lire.

Fleuve profond, sombre rivière. Les « Negro Spirituals »
Collection Poésie/Gallimard (n° 99), Gallimard. 1974. 288 pages.
Édition et traduction de l’anglais (États-Unis) par Marguerite Yourcenar.
Fiche du livre.