À mes heurs retrouvés (blog d'avant), Côté lecture

Un parfum de cannelle. Samar Yazbek.

Titre aux senteurs d’ailleurs, d’apparence doux, se cache la brutalité, l’horreur… l’inimaginable. Malheureusement (le mot est faible), ce n’est qu’une dure et triste réalité racontée sous la plume de Samar Yazbek.

Un parfum de cannelle
traduit de l’arabe par Houda Ayoub et Hélène Boisson
Buchet-Chastel, 2013. (ISBN 9782283025031)

Née en 1970 à Jableh en Syrie, Samar Yazbek, journaliste et romancière, a publié en France chez Buchet-Chastel : Feux croisés, journal de la révolution syrienne (2012), Un parfum de cannelle (2013). En 2016, Les Portes du néant est publié aux éditions Stock, traduit dans seize langues, il reçoit le Prix du Meilleur livre étranger. Samar Yazbek vit en exil à Paris depuis 2011. (source : éditions Stock)