À mes heurs retrouvés (blog d'avant), Côté lecture

La peste. Albert Camus

Une fin !
Si le message d’Albert Camus tout au long de votre lecture de La peste fut insaisissable, la fin vous le rappellera avec puissance.

Refermer ce roman et les mots me viennent difficilement.
Qu’écrire face à l’évidence décrite ?
Qu’écrire si ce n’est mon assentiment ?

Une joie m’envahit. Et les larmes… émotions.
Émue par ma lecture, oui, mais par le simple fait d’avoir lu un roman d’Albert Camus.

Je ne peux m’exprimer plus.

Une pensée pour Gisèle Casadesus. Sa voix contant des extraits de La peste dans le film La tête en friche.