À mes heurs retrouvés (blog d'avant), Si on parlait de... Tag et autres

Si on parlait de… problèmes de lecteurs

Si on parlait de…
Ou le rendez-vous du deuxième dimanche de chaque mois de La tête dans les livres
On discute « de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir échanger son point de vue en toute simplicité. »

©La tête dans les livres
©La tête dans les livres

En ce dimanche, on aborde les problèmes de lecteurs.
Et il est vrai que j’en ai plusieurs…

* lire plusieurs livres en même temps
* ou n’en avoir aucun entre mes mains
* acheter un/des livre/s quand mes étagères sont déjà pleines
* ou vendre les non-lus

Actuellement, j’oscille entre les deux premiers : variable selon les semaines, mes envies et mon humeur. Ainsi, quand je ne suis pas en train de Philosopher et méditer avec les enfants (Frédéric Lenoir), les Souvenirs pieux de Marguerite Yourcenar se mêlent à la Petite philosophie à l’usage des non-philosophes (Albert Jacquard), et quelques fois je vais en Excursions dans la zone intérieure de Paul Auster.
J’ai souvent aimé lire plusieurs livres en même temps, même si le désintérêt pour une histoire me pousse à ouvrir celle d’à côté, mais quand elles sont trop nombreuses, je cesse de tourner les pages, pose tout dans un coin et m’en vais à la librairie en trouver une plus captivante. Et là, je deviendrais presque une acheteuse compulsive.
Il y a quelques années, durant un été, j’achetais pas loin de dix livres par semaine. Un manque à combler. Un besoin d’évasion, un grand besoin. Posséder. Savoir que j’avais des choses à moi, à défaut de…
Au fil des saisons, j’ai cessé par manque de place, et surtout par prise de conscience. Combien de temps me faudra t-il pour tout lire ? Je ne savais pas. Je connaissais (et connais) juste ma lenteur pour une lecture. J’ai donc ralenti ma cadence jusqu’à lâcher-prise et en arriver à presque tout vendre !
Incroyable ! Moi, qui ai toujours gardé tous mes livres, me voilà prête à m’en débarrasser sans état d’âme, aucun. Est-ce un vrai problème, quand j’en achète de nouveaux ? Juste une envie : en avoir moins d’une centaine, une belle bibliothèque, ma petite bibliothèque de trésors appréciés, sélectionnés, à garder, regarder et à relire (peut-être).

Merci à elle,
celle qui a la tête dans les livres,
pour ce thème inspirant.

Le point de vue de…
L’évasion par la lecture / La tête dans les livres / Les sortilèges des mots